Articles Commentaires

INSTITUT BEARNAIS & GASCON » Articles avec le Mot-Clé "Alexis Arette"

Yan de la lûe.. (version béarnaise de la chanson « Jean de la lune »)

Yan de la lûe.. (version béarnaise de la chanson « Jean de la lune »)

Nou sabin pas d’oun ère biengut, S’ère dou bèt soum dou ceù cadut Mes qu’abouti hens û bèt caulet, Tout  petit Ninet ! R Yan de la lûe, Yan des la lûe… En dab lous soûs lebraùtoûs au pè, Qu’èy ûe lèbé qui l’apoupè, Chens bourassete ni trousseroû, Ni nad baberoû… Que badou gran coum û camparou, Mes descidat e plé de gaùyou, E que-s loudyè hens ûe maysoû, Heyte d’û cuyou… La Marie-Thoure e lou Rey-Pétit Qu’ou hén a case souben l’embit, Permou chens maù que poudè passa , Hens lou … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Chansons, Poèmes, Textes

AG 2012 – Un manifeste pour la reconnaissance du béarnais et du gascon

AG 2012 – Un manifeste pour la reconnaissance du béarnais et du gascon

    C’est la commune d’Amou en Chalosse que l’IBG a choisi comme lieu de son assemblée générale annuelle, un choix qui a permis à de nombreux landais de se joindre à leurs voisins du sud. Près de 100 adhérents et invités étaient présents. Jean-Jacques Darmaillacq maire d’Amou et Odile Lafitte conseillère générale les ont accueillis tandis que Jean Arriubergé conseiller général béarnais a dit tout le plaisir qu’il avait à voir bien remplie la salle de … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Actualités culturelles, Actualités et communiqués, Communiqués IBG, Featured

En taus amics (poème d’Alexis Arette)

En taus amics (poème d’Alexis Arette)

Dinqu’adare lou temps aùruguè-, si-m semblabe, Qu’en ba de pous, de mèy en mèy, Qué fout lou camp coum si n’abè mèy nade trabe, Permou qué loun péguè n’a pas tapoc si crèy ! Acabalat sou temps, lou Péguè qu’espéroûe, La hourrère dous aganids, E qu’èy û chapelet maledit qui desgroûe, Dies negrés e marfandits… La Brouche de ségu, dab babasse dou harri Qui counserbabe a l’estuyoù, Qu’a counyurat l’Iher de ha loun soû missari ! E lou ceù esbariat qu’a l’air d’esta de doù… Mey lous … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Poèmes, Textes

En réaction aux attaques de « Libertat »

En réaction aux attaques de « Libertat »

En réaction aux attaques diffamatoires de « Libertat » (autoproclamée « gauche révolutionnaire d’Occitanie ») sur le site Facebook de l’Institut la semaine dernière, Alexis Arette nous livre ici une réaction cinglante dans un béarnais inimitable, que nous vous laissons apprécier. Qu’èy pres û hère gran plasé a leye las esmaliciades d’aquets qui nou soun fachats que per la bertat. Si poudèn, que hulérén !  Mes s’an escoère drin d’eschalibe, permou d’abé force de  subbentioûs dab so quin se panen lous … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Discours éditos et tribunes

In Memoriam…

In Memoriam…

           Ceux qui ont connu la part prise par Bielle en Ossau dans le lancement du Festival de Siros, n’auront pas manqué d’être émus par la récente disparition  à plus de 100 ans, de Sylvain Gavin, une des figures les plus marquantes du « Cuyala d’Aùssaù » qu’anima Jacqueline Hourcau. Certes, les grandes figures ne manquent pas dans la vallée, mais avec Gavin, nous touchions à l’exceptionnel. L’homme semblait être l’incarnation de la danse, et … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Actualités et communiqués

Lous yocs

Lous yocs

Par Alexis Arette (Discours des jeux floraux 2011)   Lou gran emperur d’Allemagne et d’Espagne, Carlos V que disè en parlan de las loengues, « L’Alléman qu’èy heyt en taus câs. .L’Anglés en taus chibaùs.L’Italien, ta las hemnes. Loun Francés en taus omis, et L’Espagnaù, ta Diù ! » Qu’èy so qui abéré dit si abè counégut lou Biarnés ?N’a-t sèy, mes que sèy que lou Biarnés qu’a la force de L’Espagnaù chens n’abé la rudesse, e qu’èy escricat coum lou Francés … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Discours éditos et tribunes

Noël

Ma muse ce soir est absente !Elle a fui ! Ce n’est pas souvent…J’ai beau frapper au contrevent,Rien ne répond à mon attente… Comment répondrais-je à ces voeuxQui s’accumulent sur ma table ?Ou trouver la formule aimable,Lorsque le ciel se fait grincheux ? Mon coeur est plein..Ma tête est vide :Sans ma muse je ne sens nu :Je n’ai que des mots convenusQui font des phrases insipides… C’est ma faute je le conçois, Si, me laissant dans la déveine,Ma muse cour la prétentaine !Comment ne compter que sur soi ? Oh, je sais bien la mécaniqueD’aligner des mots cadencés,Mais je ne les sent point danser,Pour le discours ou la réplique ! Voila pourquoi ma tête est lourde !Et oui, le vide pèse aussi !D’être pleine de mon souci,Je la sens comme une cougourde ! Vais-je me … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Poèmes, Textes

Cu d’an..

Amics, l’an qui s’en ba, n’èy pas la fî dou moundé !Benalèyes, trebucs, patacs, en dap aboundé,Autan coum s’en y bi, qu’en bederam toustem !Toustem ta la yoentut, lou temps qu’èy û lè nobi,E si boulem sauba lou moundé de l’ahobi,Qué ba calé, drin mèy encoère que si hem ! Las esteles s’an dit, qu’escribin sus la terre, Lou destî d’û cadû dinqu’a l’ore darrère..Mes entertan, qu’arpatéyam, que hèm pérém !Per dus milles ans d’autés lugrâs qu’en se hèn sinné,Mes tan se destraba, e que l’esprit e pinné,Que ba calé drin mèy encoère que si hem ! Dusquantes qu’an lou cap pergut de ninaroles !Qu’an boulut apoupas a d’estranyés escoles,Mes nous, d’aquere leyt de saume, nou-m boulém !Que n’a heyt tripe-harts, mes bestis coum arrasclés !E taus balha l ‘arsec de tourna … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Poèmes, Textes

N’abéran pas, lou Biarn ni la Gascougne (chant)

Après la guerre de 70 fleurirent en France les chansons « de la revanche », dont la plupart forcaient quelque peu sur la « barbarie » Allemande..Je me souviens encore de ces titres car ces chansons furent chantées bien après la revanche de 14-18. Les plus sentimentales étaient certainement : « La ferme des Rosiers », et « C’est un oiseau qui vient de France » Mais celle qui fut d’ampleur Nationale car elle sonnait comme un défi, c’était : « Vous n’aurez pas l’Alsace et la lorraine, car malgré vous, nous resterons Français : Vous avez pu germaniser la plaine, mais notre coeur, vous ne l’aurez jamais ! ». Je me suis amusé ce matin a en reprendre le thème très librement. Avec une cadence qui pourrait se chanter sur … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Chansons, Textes

Lou temps de l’Aubos..

Segu que passerèy pucha que tout que passe..E lheù chens a-t sabé, que souy presqué passat !Qu’èy l’eschère souben qui reclame l’escasse,E que m’an de pertout quan de cops pédassat ! Ségu, permou dou malandrè, nou-n baù pas bisté,Qu’en baù toutu, chens que m’estangué lou miscap !E tout en han semblans de nou pas esta tristé,Que hèy de bets passeys… au men hens lou mè cap… S’arribe, coum an dit, la sayesse dab l’adyé,Que-m semble abé coumprés, per delà l’enlusioû,Que lou temps d’exista, qu’èy lou d’apprentissadyé,Mes que y’a drin mèy loegn l’assès de la maysoû.. Qu’èy biscut per lou hoec d’oun l’estele s’abite,Qu’èy biscut per l’aurey qui hè dansa l’ausèt,Qu’èy biscut per la hount oun l’aygue s’esperlite,E la terre qui da lou blat toustem nabèt.. Qu’en s’an crucificats sus las quaté mabences,Oun lou tribalh … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Poèmes, Textes